1,2,3…HOP, JE SAUTE !

J’augmente mes défenses naturelles !

Avoir une activité physique quotidienne et une activité sportive plus intensive au minimum 1 à 2 fois par semaine soutient le fonctionnement de mon système immunitaire.

Il a été prouvé que le thymus, qui produit des globules blancs, se rétrécit au fil des ans dès l’âge de 20 ans. La pratique régulière d’une activité permettrait de protéger cette glande du système lymphatique et de contribuer à augmenter la maturation des globules blancs. Une activité physique régulière me permet aussi de limiter le stress et la fatigue qui affaiblissent mon système immunitaire, le rendant plus vulnérable aux attaques pathogènes. Faire du sport agit positivement sur mon bien-être physique et mental ! Cependant activité doit aussi rimer avec plaisir pour en faire une pratique durable… 

Quoi de mieux qu’un sport complet et ludique pour vous réconcilier avec l’activité physique ? Zoom sur la corde à sauter

LES 8 BONNES RAISONS DE ME METTRE À LA CORDE À SAUTER

Pour les petites filles il s’agit d’un jeu, pour les boxeurs c’est le meilleur moyen de perdre du poids tout en augmentant sa puissance musculaire. Elle n’en a pas l’air mais la corde à sauter est en effet l’un des exercices physiques les plus complets. Découvrez des choses que vous ne saviez pas sur cette activité, et tout un tas de raisons de vous y mettre.

  • 1: un des exercices physiques le plus complet. Le saut à la corde mobilise l’ensemble des muscles de mon corps. Ce n’est pas un hasard s’il fait partie intégrante de l’entrainement des sportifs de haut niveau !
  • 2: Des séries courtes de 2/3 mn sur 15mn. Je pratique par tranches de 2/3 mn sur une durée de 15 mn maximum, surtout si je ne suis pas très sportive. Entre chaque série, je fais une pause de 20 secondes pour récupérer mon souffle et permettre à mon corps de s’habituer aux impacts répétitifs.
  • 3: J’affine mes cuisses, mes mollets et je renforce mes abdos. Avec le saut à la corde, je sollicite fortement mes jambes sur une courte période, mes mollets s’affinent et mes cuisses se musclent. Je fais aussi travailler le haut de mon corps, à chaque saut je gaine ma ceinture abdominale.
  • 4: Je gagne rapidement en tonicité. Bien effectué, un entraînement régulier de corde à sauter me permet de muscler rapidement mes jambes, mes dorsaux, mes abdominaux et de gagner en tonicité générale, sans pour autant prendre en volume.
  • 5: Des résultats ultra-rapides. Pratiqué régulièrement, le saut à la corde m’amène très rapidement des résultats surprenants. Avec 3 séances de 15 mn par semaine (associées à une alimentation saine et équilibrée) j’obtiendrai de vrais résultats sur ma silhouette en moins de 2 mois !
  • 6: 15 mn de corde à sauter = 30 mn de footing. 15 mn de corde à sauter auront les mêmes effets sur ma santé que 30 mn de footing, 45 mn de ski ou 1h de Volley Ball ! la discipline reste cependant bien plus physique qu’elle n’y parait. Je m’entraine régulièrement pour progressivement arriver à mes 15 minutes !
  • 7: Coordination, équilibre et endurance. Dépense d’énergie, perte de poids, endurance, renforcement musculaire mais pas que ! Cette pratique m’aide aussi à améliorer mon équilibre, ma coordination et mon agilité pour le plus beau des maintiens.
  • 8: Je pratique n’importe quand et n’importe où. Légère et discrète, ma corde à sauter se glisse facilement dans mon sac à main et nécessite peu d’espace pour la pratique. Je peux pratiquer au bureau, en vacances, à la maison, en intérieur (en ayant toutefois pitié des voisins de l’étage inférieur si je vis en appartement), comme à l’extérieur, seule ou en famille pour une partie de fou rire assurée !

À la portée de tous, le saut à la corde fait rejaillir votre âme d’enfant, tout en vous sculptant un corps de rêve, alors que demander de plus ?

LA MAGIE DES ENDORPHINES

Je peux considérer l’activité́ physique comme un antidépresseur naturel ! Bouger me permet de sécréter des endorphines (contraction de endogène et morphine), une hormone qui m’apporte bien-être, énergie, sérénité́, légèreté, confiance en moi…Naturellement produite par mon organisme et libérée par le cerveau, elle est majoritairement sécrétée lors de situations de stress psychologique ou physique et de façon plus significative pendant ou après l’effort. Elle me permet aussi de faire redescendre les émotions négatives, le stress ou l’angoisse. La quantité d’endorphines dans mon corps pendant mon activité́ physique, peut être multipliée par 5 vs quand je suis au repos ! Les activités qui me permettent d’en sécréter le plus sont celles où je sollicite mon cardio comme la course, la marche active, le vélo, la danse… et que je maintiens au moins pendant 30 minutes. Après peu importe l’activité choisie, l’essentiel est que je prenne du plaisir et si possible une bonne tranche de rire !